Galette des Rois – Samedi 6 janvier 2018- Ton Mai Spa Rawai

Galette des Rois – Samedi 6 janvier 2018- Ton Mai Spa Rawai

Tout d’abord, un peu d’histoire.

Comme beaucoup de fêtes chrétiennes, la date de l’Epiphanie correspond, à l’origine, à une fête païenne.
La galette des rois pourrait tirer son origine des Saturnales (fêtes romaines sur la fin du mois de décembre et au commencement de janvier), les Romains désignaient un esclave comme « roi d’un jour ».

Les Saturnales étaient en effet une fête d’inversion des rôles afin de déjouer les jours néfastes de Saturne. Au cours du banquet, au sein de chaque grande famille, les Romains utilisaient la fève d’un gâteau comme pour tirer au sort le « Saturnalicius princeps » (Prince des Saturnales). 
Cela permettait de resserrer les affections domestiques et donnait au « roi d’un jour » le pouvoir d’exaucer tous ses désirs pendant la journée (comme donner des ordres à son maître) avant de retourner à sa vie servile. 
Pour assurer une distribution aléatoire des parts de galette, il était de coutume que le plus jeune se place sous la table et nomme le bénéficiaire de la part qui était désignée par la personne chargée du service. 
Au Moyen Âge, l’usage voulait que l’on partage la galette en autant de parts que de convives, plus une. Cette dernière, appelée « part du Bon Dieu », « part de la Vierge » ou « part du pauvre » était destinée au premier pauvre qui se présenterait au logis. 

Nous vous proposons de perpétrer cette tradition, le samedi 6 janvier, jour de l’Épiphanie, au Ton Mai Spa de Rawaï, chez notre ami Hervé, de 15 à 18 h.

D’excellentes galettes des rois vous seront proposées à la part ou entières.
Du cidre, au verre ou à la bouteille, accompagnera cette dégustation.

Pour prévoir le nombre de galettes, merci de confirmer votre présence, par mail, à : [email protected] au plus tard le mercredi 3 janvier 2018.

Voilà une bonne et belle occasion de bien démarrer l’année nouvelle ensemble ; nous vous attendons donc nombreux.

Bonne fin d’année 2017, bon réveillon et, avec un peu d’avance, magnifique année 2018.

Fermer le menu